Les SCPI réalisent un record en 2015 avec une collecte de 5 Mds d’euros

investissement-scpi-pinel

L’année 2015 marque un tournant pour les sociétés civiles de placement immobilier, car la collecte affiche un record. Il montre qu’elles deviennent populaires tout en offrant un taux de distribution de 4.85%.

La collecte nette annuelle n’avait jamais atteint ce taux depuis sa création

Les Français se retrouvent dans une situation très complexe puisque les solutions d’épargne ne sont pas en bonne santé. Le Livret A illustre parfaitement cette morosité, ils se réfugient donc dans d’autres secteurs, comme celui des SCPI Pinel. Ces dernières ont affiché en 2015 une collecte impressionnante, elle a été multipliée par deux en l’espace de 6 ans. La croissance non négligeable de 70% devrait continuer d’attirer de nouveaux investisseurs, ce qui augmenterait ainsi la collecte pour 2016. L’Aspim (Association française des sociétés de placement immobilier) informe que la « collecte nette annuelle des SCPI n’avait jamais dépassé les 3 milliards d’euros depuis leur création » qui date tout de même de quatre décennies.

Un attrait particulier des Francais pour les SCPI de bureaux

Les SCPI de bureaux se positionnent sur la première marche avec une collecte de 3.14 Mds d’euros. Elles sont suivies par les SCPI de commerces qui ont engrangé 711 millions d’euros contre 619 millions d’euros pour les versions diversifiées, 51 millions d’euros pour les SCPI fiscales et le déficit foncier réalise 85 millions d’euros. Cette tendance n’est pas vraiment une surprise, car elle avait été soulignée par le site « Meilleures SCPI ». Cette plateforme est spécialisée dans ce secteur, elle avait annoncé une collecte nette de 4.06 Mds d’euros et dressé un classement pour les SPCI spécialisées.

Les OPCI ont également un atout particulier

Alors que les taux affichés par une assurance vie ou le Livret A sont faibles, le rendement d’une SCPI est beaucoup plus intéressant puisqu’il s’articule autour de 4.85%. Une petite baisse a tout de même été observée par rapport à 2014, cela s’explique par la réduction des revenus. Ce placement reste une solution intéressante, les épargnants n’ont donc pas été sensibles à cette légère chute de 0.2 point sur une seule année. Au vu des taux affichés par les autres investissements, celui des SCPI devrait continuer de croître pour les prochaines années selon les prévisions de l’Aspim.

En parallèle, les investisseurs ont à leur disposition les OPCI (Organisme de placement collectif immobilier). La dynamique s’est illustrée par une collecte de 2.5 Mds d’euros et cela représente tout de même une capitalisation de 4.5 Mds d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *